Comment annoncer a un salarie que celui-ci n’aura pas la mutation attendue ?

Comment annoncer a un salarie que celui-ci n’aura pas la mutation attendue ?

Pour Renaud Briancon, consultant chez Leroy Consultants, le manager se voit dans une situation delicate :

« S’il a fait une annonce prematuree, il devra Realiser profil bas. Si l’annulation n’est aucun son fait, il doit malgre tout assumer et annoncer cette decision a le collaborateur de maniere tres factuelle. » Cela devra ecouter son collaborateur : « Cela doit ne pas se justifier ou de justifier l’entreprise. Mais faire preuve d’empathie a l’egard de le collaborateur, sur le fond et dans la forme. Le laisser exprimer sa colere. Puis reformuler ses propos, en utilisant analogues mots, pour qu’il se sente ecoute. » Dans les deux cas, le manager doit finir avec une note d’espoir : « Il doit penser qu’il va i?tre tres attentif a toute possibilite de mouvement et que celui-ci en informera le collaborateur. Mais il ne devra s’engager que concernant sa bonne volonte et ne point s’avancer en disant : « Je vais vous trouver quelque chose ». Le collaborateur doit rester calme : « S’il exprime son desaccord concernant la technique, sans personnaliser la critique et sans exploser, il aura plus d’impact. Ensuite, en fonction de son temperament, il pourra, soit demander vraiment que la situation soit rattrapee, soit expliquer qu’il te prend solide note de cette decision et engager une mobilite interne ou externe lorsqu’il crois avoir ete totalement decredibilise. »

« Cet episode risque de casser le fil entre le manager et le collaborateur, car c’est votre desaveu qui touche le webmaster, reprend Renaud Briancon. Le manager a donc un sacre devoir : remobiliser son collaborateur et tomber sur une agreable solution. S’il est ethique et lorsqu’il assume cela s’est passe, il en sortira grandi. En revanche, s’il a en gali?re valide l’evolution avant de l’annoncer, le statut risque d’en souffrir. »

Comment ca se marche chez Balaton

“Bonjour Monsieur Bourdin ! Vous allez bien ? » Jacques Bourdin se retourna lorsqu’il entendit un quidam l’interpeller. Zut ! Xavier Fournier, la derniere personne qu’il souhaitait rencontrer ! « Bonjour. – Dites, j’esperais vous demander. Savez-vous a quel moment je vais rejoindre la equipe ? » Bourdin eut l’air surpris, puis embarrasse : « Lambert ne vous a pas grand chose dit ? – Dis quoi ? Je rentre aujourd’hui de quinze jours de vacances. Je ne l’ai jamais decouvert. – Cela a une mauvaise http://www.datingmentor.org/fr/evaluez-ma-date nouvelle a vous annoncer. Ce n’est gui?re vous que Duchene a retenu pour le poste a toutes les achats. – Mais, mais. Avant mon commencement, Lambert m’avait assure que c’etait fera. Excusez-moi, mais je vais le voir tout de suite ! » Fou de rage, Xavier Fournier prit la direction du bureau de Sylvain Lambert, son chef. Ce nouveau poste aux achats, il en revait depuis des mois ! Cela en avait parle a Lambert lors de son entretien annuel. Des que celui-ci avait su que un quidam de chez Bourdin partait, il s’etait porte candidat. Et Lambert lui avait dit, juste avant le depart en vacances, qu’il n’y avait pas de probleme, que tout le monde avait donne le feu vert. N’importe qui, sauf Paul Duchene, le directeur general, apparemment ! « Bonjour Sylvain. Qu’est-ce que c’est que une telle histoire ? – Ah, Xavier, asseyez-vous. Vous devez que je vous cause. Mais, j’ai l’impression que Radio-moquette a deja diffuse l’info. – Vous pensiez attendre combien de temps libre avant de me le affirmer ? Vous vous rendez compte que je suis passe Afin de un imbecile devant Bourdin. Et j’imagine que ce n’est pas fini car n’importe qui reste au courant. – Ne vous enervez nullement comme ca. Vous connaissez, c’est Paul Duchene qui possi?de decide ca. Je pensais que le approbation pourrait etre une banale formalite. Or, il y avait quelqu’un d’autre qui lui plaisait bien. Que voulez-vous que j’y fasse ? – Attendre sa validation avant de m’en parler ! Vous vous rendez compte que, pendant l’ensemble de mes vacances, J’me rejouissais de perdre aux emplettes ? Et vous, vous me dites ca, comme ca. C’est inacceptable ! – Oui, mais, vous connaissez, on ne fera pas forcement ce qu’on souhaite ! Et, puis, je vais vite vous tomber sur autre chose. »

Leave a Comment

Your email address will not be published.